En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, lisez notre politique de confidentialité

J'accepte
{**}{**}
devenir serrurier

Comment devenir un serrurier ?

Vous voulez devenir serrurier ? En quoi consiste ce métier ? Quelles formations pour le devenir ? Quelles sont les compétences à avoir pour exercer ce métier ? Quelle sera sa mission ? Quel est son salaire et quelle carrière peut-il faire ? Serrurier Auto entrepreneur ou salarié : Que doit-il choisir ? Comment faire pour créer sa propre entreprise ?
Nos professionnels vous expliquent tout… 

Qu'est qu'un serrurier ?

Un artisan serrurier est une personne qui a pour profession de travailler sur les serrures et les dispositifs de verrouillage. Cela peut inclure l'installation de nouvelles serrures, la réparation de serrures existantes, la duplication de clés et la création de dispositifs de sécurité sur mesure. 

Ces artisans sont souvent appelés pour résoudre des problèmes de verrouillage, tels que des serrures coincées ou des clés cassées dans les serrures. Ils peuvent également être consultés pour des conseils sur la sécurité et la protection contre les cambriolages.

Quelles formations pour devenir serrurier ?

Il existe plusieurs façons de devenir serrurier. Tout dépend de votre niveau d études :

quelles formations pour devenir serrurier
  1. Apprentissage : Le métier de serrurier peut être appris grâce à un contrat d'apprentissage. Cette option permet de combiner la formation en milieu professionnel avec des cours théoriques dans un centre de formation professionnelle.
  2. CAP Serrurier métallier : Le Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP) Serrurier est un diplôme de niveau V qui forme les apprentis à la profession de serrurier. Il se prépare en deux ans après la classe de troisième.
  3. BEP Serrurier : Le Brevet d'Études Professionnelles (BEP) Serrurier est un diplôme de niveau IV qui permet de se spécialiser dans la serrurerie. Il se prépare en deux ans après le CAP Serrurier.
  4. BTS Construction Métallique : C'est un diplôme de l'enseignement supérieur technique qui forme les étudiants aux métiers de la construction métallique et de la serrurerie. Il est accessible après le baccalauréat et se prépare en deux ans dans un lycée professionnel ou dans un centre de formation professionnelle.
  5. Formation continue : Il est également possible de suivre une formation continue ( stage de préparation ) pour devenir serrurier. Cette option s'adresse aux personnes qui souhaitent se perfectionner dans leur métier ou se spécialiser dans un domaine particulier de la serrurerie.

=> Renseignez vous auprès du centre de formalité des entreprises pour connaître les différentes options de formation disponibles.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir serrurier ?

Pour devenir serrurier, il est important d'avoir certaines qualités et compétences. 

Voici quelques exemples de qualités qui peuvent être utiles pour exercer ce métier :

Qualité

Le serrurier doit être…

Habileté manuelle

habile de ses mains et avoir une bonne dextérité pour manipuler les outils et les pièces de serrurerie.

Sens de l'observation

capable de repérer rapidement les problèmes et de trouver des solutions adaptées.

Bonne résistance physique 

en bonne condition physique car le métier peut nécessiter de travailler dans des positions inconfortables et de porter des charges lourdes.

Esprit de déduction 

capable de déduire les causes des problèmes rencontrés et de trouver des solutions adaptées.

Sens de l'organisation

organisé et capable de planifier son travail afin de respecter les délais et les budgets impartis.

Aptitude au travail en équipe

capable de travailler en équipe et de collaborer avec ses collègues et ses clients.

Sens de l'écoute

à l'écoute de ses clients et être capable de comprendre leurs besoins et leurs attentes.

Bon relationnel 

capable de s'exprimer clairement et de savoir gérer les relations avec ses clients et ses collègues.

Quelle est la mission d'un serrurier ?

La mission d'un serrurier est de s'occuper de tous les aspects de la serrurerie. C'est-à-dire de la conception, de l'installation, de la réparation et de l'entretien des serrures et des dispositifs de verrouillage.

Voici quelques exemples de tâches qui peuvent être confiées à un serrurier :

MissionLe serrurier peut être …
Installation de serrureschargé d'installer de nouvelles serrures dans les maisons, les appartements, les magasins et les entreprises. Il doit être capable de trouver quel type de serrure sera adapté aux besoins de ses clients et de les installer de manière sécurisée.
Réparation de serrures appelé pour réparer ou changer des serrures endommagées ou défectueuses. Il doit être capable de diagnostiquer les problèmes et de trouver des solutions adaptées.
Duplication de clés chargé de dupliquer des clés pour ses clients. Il doit être capable de travailler avec différents types de clés et de machines à dupliquer.
Conseils en matière de sécurité consulté pour donner des conseils sur la sécurité et la protection contre les cambriolages. Il doit être capable de conseiller ses clients sur les dispositifs de sécurité les plus adaptés à leurs besoins.
Entretien de serrureschargé de l'entretien des serrures et des dispositifs de verrouillage pour garantir leur bon fonctionnement et leur durée de vie.

=> Le serrurier doit être capable de : 

  • Travailler de manière indépendante.
  • Gérer son activité de manière autonome.
  • Respecter les règles de sécurité et les normes en vigueur dans son domaine d'activité.
  • Procéder à tous vos travaux autour de coffre fort, des portes blindées et des volets roulants.

L'évolution de carrière d'un serrurier

Voici quelques exemples d'évolutions de carrière possibles pour un serrurier. Il peut être :

  • Responsable de chantier : Il peut évoluer vers un poste de chef d équipe, où il sera chargé de coordonner les travaux de serrurerie sur un chantier. Il devra être capable de gérer l'organisation du travail et de superviser les équipes de serruriers.
  • Spécialisé : Il peut se spécialiser dans un domaine particulier de la serrurerie, comme la serrurerie métallique ou la serrurerie de sécurité. Il pourra ainsi se perfectionner dans un domaine précis et se faire connaître comme expert dans ce domaine.
  • Indépendant : Il peut choisir de créer son entreprise et de devenir serrurier indépendant. Il devra alors gérer son activité de manière autonome et développer son propre portefeuille de clients.
  • Formateur : Il peut également choisir de devenir formateur et transmettre son savoir-faire à de futurs serruriers. Il peut travailler dans un centre de formation ou pour une entreprise de formation professionnelle.

Comment devenir serrurier dépanneur installateur ?

Pour devenir serrurier dépanneur installateur, il est recommandé de suivre une formation spécifique dans ce domaine. 

Voici les étapes à suivre pour devenir serrurier dépanneur installateur :

  1. Obtenir un diplôme de niveau V : Pour devenir serrurier dépanneur installateur, il est recommandé d'obtenir un diplôme de niveau V, comme le CAP Serrurier ou le BEP Serrurier. Ces diplômes permettent de se spécialiser dans la serrurerie et de se former aux techniques de dépannage et d'installation.
  2. Trouver un maître d'apprentissage : Il est possible de devenir serrurier dépanneur installateur grâce à un contrat d'apprentissage. Pour cela, il faut trouver un maître d'apprentissage qui accepte de vous former dans son entreprise.
  3. Suivre une formation continue : Vous avez déjà un diplôme ou une expérience dans le métier ? Vous pouvez dans ce cas suivre une formation continue pour devenir serrurier dépanneur installateur. Cette option est recommandée pour les personnes qui souhaitent se perfectionner dans leur métier ou se spécialiser dans ce domaine.

NB :

Cette liste n'est pas exhaustive. Il existe d'autres certifications professionnelles reconnues par le RNCP ( répertoire national des certifications professionnelles ) dans le domaine de la serrurerie.

serrurier dépanneur installateur

Quel est le salaire d'un serrurier ?

Le salaire d un serrurier dépend de plusieurs facteurs :

  • Le niveau de qualification 

Un serrurier qui a suivi une formation professionnelle et obtenu un diplôme peut espérer un salaire plus élevé qu'un serrurier qui n'a pas de qualification.

  • L'expérience professionnelle 

Plus un serrurier a d'expérience, plus il peut espérer un salaire élevé.

  • La région de résidence 

Le salaire d'un serrurier peut varier en fonction de la région où il travaille. Les salaires sont généralement plus élevés dans les grandes villes et les régions à forte demande de main-d'œuvre.

  • L'entreprise pour laquelle il travaille 

Le salaire d'un serrurier peut également varier en fonction de l'entreprise pour laquelle il travaille. Un serrurier qui travaille pour une grande entreprise peut espérer un salaire plus élevé qu'un serrurier qui travaille pour une entreprise de petite taille.

Bon à savoir :

Il est difficile de donner un salaire précis pour un serrurier, car il dépend de nombreux facteurs. 

Selon les estimations, le salaire moyen d'un serrurier en France peut varier entre 1500 et 2500 euros brut par mois. Cependant, ce salaire peut être supérieur ou inférieur en fonction des facteurs mentionnés ci-dessus.

Auto entrepreneur serrurier ou serrurier salarié : Que choisir ?

Il y a plusieurs avantages et inconvénients à être auto entrepreneur ou serrurier salarié. Ci-dessous quelques éléments à prendre en considération pour décider si vous souhaitez créer une entreprise de serrurerie ou devenir serrurier salarié :

 Auto entrepreneur serrurierserrurier salarié
Avantages 

Indépendance : 

Vous êtes votre propre patron et vous pouvez décider de votre emploi du temps et de votre activité.

Flexibilité : 

Vous pouvez adapter votre activité en fonction de vos besoins et de votre situation personnelle.

Réduction des charges : 

Vous ne payez pas de charges salariales et vous bénéficiez de taux de cotisations sociales réduits.

Protection sociale : 

Vous bénéficiez de protections sociales (chômage, retraite, etc.) qui vous permettent de couvrir les risques liés à votre activité.

Revenus stables : 

Vous avez des revenus stables et prévisibles, ce qui peut être un avantage pour organiser votre budget.

Absence de responsabilité : 

Vous n'êtes pas personnellement responsable des dettes de l'entreprise et de chiffre d affaire et vous êtes protégé en cas de difficultés financières.

Inconvénients

Responsabilité : 

Vous êtes responsable de votre entreprise et de ses dettes. Si vous avez des difficultés financières, vous pouvez être personnellement impliqué dans les procédures de remboursement.

Absence de protection sociale :

Vous n'avez pas accès aux mêmes protections sociales qu'un salarié (chômage, retraite, etc.).

Faibles revenus :

Selon les estimations, les auto entrepreneurs ont généralement des revenus inférieurs aux salariés.

Contraintes : 

Vous êtes soumis aux contraintes liées à votre emploi du temps et à votre statut. Vous n'avez pas la même flexibilité qu'un auto entrepreneur.

Charge sociale : 

Vous payez des charges salariales et vous êtes soumis aux taux de cotisations sociales en vigueur.

=> Il n'y a pas de réponse unique à la question de savoir si vous devez être auto entrepreneur ou salarié. Cela dépend de votre projet professionnel, de votre situation personnelle et de vos aspirations.

Les démarches à suivre pour créer une entreprise de serrurerie

Voici les étapes à suivre pour créer une entreprise de serrurerie :

  1. Choisir votre statut juridique. ( entreprise individuelle, société à responsabilité limitée SARL ou société par actions simplifiée SAS ) 
  2. Rédiger vos statuts et les enregistrer auprès de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI).
  3. Immatriculer votre entreprise auprès de la CCI et obtenir un numéro SIREN. 
  4. S'inscrire auprès de l'URSSAF et de la caisse de retraite complémentaire.
  5. Souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. 
  6. S'équiper et se mettre en conformité. 
  7. Trouver des clients et promouvoir votre entreprise. ( réseaux sociaux, des annuaires en ligne ou des campagnes publicitaires )

=> Chaque situation est unique. Renseignez vous alors auprès de la CCI ou d'un expert-comptable avant de créer votre entreprise.

les qualités pour devenir serrurier

Des informations utiles pour un serrurier auto entrepreneur

  • Le Centre des Formalités des Entreprises (CFE) : C'est est un organisme chargé de l'enregistrement et de la tenue des registres des entreprises et des associations. Il est géré par la CCI et peut être compétent pour les auto entrepreneurs, selon leur activité et leur chiffre d'affaires.
  • Le Code APE (Activité Principale Exercée) est un code attribué à chaque entreprise en fonction de son activité principale. Le code 43.32B correspond aux "Travaux de menuiserie métallique et serrurerie". Il s'agit du code à utiliser si vous créez une entreprise en tant que serrurier.
  • Le plafond de chiffre d'affaires à ne pas dépasser est de 72 600 € par an pour les auto entrepreneurs. Si votre chiffre d'affaires dépasse ce montant, vous devrez changer de statut et passer en entreprise individuelle ou en société.
  • Le salaire d'un serrurier auto entrepreneur peut varier considérablement selon l'expérience et les compétences de chaque professionnel. Selon certaines sources, le salaire mensuel brut d'un serrurier auto entrepreneur peut varier entre 1 500 € et 3 000 € par mois. Cependant, il est important de noter que ces chiffres sont indicatifs et peuvent varier en fonction de nombreux facteurs.
  • En tant qu'auto entrepreneur, vous êtes responsable de la déclaration et du paiement de vos cotisations sociales. Selon certaines sources, le montant des cotisations sociales à payer est de 22 % du chiffre d'affaires. Cependant, il est important de vérifier les taux et de se renseigner auprès de l'URSSAF pour connaître les cotisations exactes à payer.