En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, lisez notre politique de confidentialité

J'accepte
comment motoriser un volet roulant ?

Comment motoriser un volet roulant ?

Troquer les volets manuels pour des volets électriques offre de nombreux avantages. C’est un système pratique qui apporte un certain confort. Ce type d’équipement permet aussi de gagner un temps précieux. Quelle est la marche à suivre pour installer un moteur de volet roulant ?

Pour quelles raisons faut-il opter pour des volets roulants motorisés ?

Lorsque les volets sont fermés, les personnes mal intentionnées seront moins tentées de s’introduire chez vous. Cela va vous apporter plus de sécurité. Avec un volet roulant électrique, il est plus pratique de commander les volets à distance et de les fermer automatiquement. En recourant à un tel système, vous renforcez aussi l’isolation de votre habitation. 

Les volets motorisés sont vraiment pratiques. Ils évitent les douleurs lombaires. Vous n’aurez pas à faire d’efforts pour atteindre les volets difficiles d’accès. Il est à noter que les volets équipés d’un moteur sont plus résistants. Ils sont capables de mieux supporter les vents violents, les intempéries. 

Ce qu’il faut savoir avant d’entreprendre un projet de motorisation de volet roulant

Avant de commencer quoi que ce soit, il faut disposer de bons équipements afin de gagner du temps. Il est conseillé d’avoir différents outils tels que :

  • Un tournevis
  • Un marteau
  • Un mètre
  • Une perceuse
  • Un jeu de clés à pipe

Afin de vous protéger contre les éventuelles projections, utilisez des gants et des lunettes. Sur le marché, il est possible de choisir entre des kits de motorisations pour volet roulant filaire ou radio. Chaque kit est composé d’éléments essentiels pour motoriser les volets roulants. 

Motorisation filaire ou radio-télécommandée : quelle est la meilleure alternative ?

La motorisation filaire : de quoi s’agit-il ?

Avec ce système, le volet roulant électrique est doté d’un câble et d’un interrupteur (posé en saillie ou encastré). Dans ce cas, l’alimentation électrique est associée à l’alimentation générale de la maison et au moteur installé dans le coffre. 

La motorisation radio-télécommandée : les points essentiels à connaître 

En optant pour ce système, vous aurez la possibilité de contrôler les volets à distance. Pour entreprendre une action, il suffit d’utiliser la télécommande. Si vous mettez en place un système de domotique chez vous, vous aurez la faculté de contrôler les volets à travers votre téléphone. Les volets exécutent les commandes sans que vous ayez à vous déplacer. 

kit commande radio porte de garage enroulable
0,00 € TTC
Commandez le kit commande radio porte de garage enroulable

Ce kit est adapté à des motorisations de portes de garage.

Il permettra un branchement entre l’éclairage extérieur et le feu clignotant de sortie du garage. 

Vous pouvez ajouter pour votre confort et votre sécurité une barre palpeuse ou une photocellule.

Le kit de commande à distance radio est composé de :

  • une armoire de commande radio, à brancher sur le secteur. 
  • 2 émetteurs radio 2 canaux (ouverture / fermeture).

Compatible avec :

  • Des émetteurs radio supplémentaires.
  • Une a barre palpeuse.


 

Quelles sont les démarches à suivre ? 

1.Enlever un tube d’enroulement

Avant tout, il faut descendre le volet par le biais de la sangle ou la manivelle. Une fois que le tablier est déroulé, vous allez voir les pattes d’attache. Enlevez-les. Ôter également la sangle ou la manivelle. Il ne reste plus qu’à déloger le tube d’enroulement. 

2.Trouver ses repères et prendre les bonnes mesures 

Après avoir retiré le tube d’enroulement, prenez différentes mesures. Ces mesures permettent de définir le poids du tablier et la puissance de moteur appropriée pour l’alimentation électrique. Il faut connaître des détails tels que :

  • La hauteur du volet
  • La longueur, le diamètre et le tube d’enroulement adapté
  • Les dimensions du volet une fois déployé
  • Le type de lame choisi (bois, PVC, aluminium, etc.)

3.Installer le nouvel axe motorisé 

Vous avez le choix entre :

  • Un moteur tubulaire à insérer dans l’axe de l’ancien volet 
  • Un nouveau tube d’enroulement doté d’un moteur

Avant de procéder à l’installation, il convient de lire attentivement la notice et de respecter les instructions. Ainsi, ce sera plus pratique de placer la couronne de fin de course et la roue d’entraînement aux lieux indiqués. Pour certains modèles, il est nécessaire de contrôler l’emplacement de la vis reliant la roue d’entraînement au tube pré-percer. 

Il ne reste plus qu’à positionner le moteur dans le tube d’enroulement. Il se peut que les dimensions du tube ne soient pas adaptées à l’espace à combler. Il suffit de le couper afin d’obtenir les dimensions adéquates. Il faut ensuite verrouiller les extrémités et insérer le tube motorisé dans le coffre. 

4.Effectuer les raccordements électriques nécessaires 

Une fois le support moteur et le moteur électrique installés, il faut procéder au raccordement électrique. Comme il s’agit d’une étape délicate, il convient de couper l’alimentation générale avant d’entreprendre quoi que ce soit.

Si vous craignez de mal faire, n’hésitez pas à engager un professionnel. C’est un excellent moyen d’éviter les malfaçons et de mieux gérer les imprévus.

5.Finaliser l’installation

Un moteur est doté d’un dispositif assez spécial. Il permet de savoir si les volets roulants ont atteint les limites d’ouverture et de fermeture. Il est possible d’ajuster les positions de ces ouvertures. Pour cela, il faut mettre les volets en tension et les régler à travers la télécommande. Si vous rencontrez certains désagréments, il suffit de lire attentivement la notice. Celle-ci permet par exemple de savoir et de vérifier : 

  • La fixation du support moteur.
  • Les fins de courses.
  • La démarche à suivre pour connecter l’alimentation électrique et la télécommande.